Accueil des réfugiés : la Commission EMPL confirme aujourd’hui sa volonté mortifère

Clandestins Allemagne 1

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député français ENL au Parlement européen du 19/02/2016

La commission Emploi et Affaires sociales du Parlement Européen organisait ce jour un échange de vues avec des « experts » venus vanter les mérites de l’intégration des réfugiés sur le marché du travail. Ce charmant couplet de bons sentiments et de vœux pieux révèlent un avenir effrayant.

La destruction systématique de l’identité et de l’avenir des peuples se résume, dans leur stratégie, en 3 points :

1. l’intégration (et non « l’assimilation ») par l’emploi des réfugiés au détriment de nos chômeurs, à qui l’on fera gentiment comprendre que les emplois subventionnés sont réservés aux migrants ;
2. le regroupement familial, aux frais du contribuable, et au détriment de nos 9 millions de pauvres qui ne pourront plus bénéficier d’aides puisque l’argent aura déjà été dépensé ;
3. la lutte contre la xénophobie et le racisme en « forçant les média à diffuser une bonne image des migrants qu’ils doivent présenter comme une chance pour l’Europe », cet éternel leitmotiv de la pensée unique et du politiquement correct.

Et tout cela, bien sûr, sans jamais demander l’avis des peuples européens : sans doute que les réponses des habitants de Cologne ou de Londres les inquiètent…

Le Front National, seul, continue de s’opposer à cette débandade et de défendre les intérêts des français qui seuls devraient bénéficier de notre attention et de notre énergie. Ce n’est qu’en défendant la priorité nationale que nous pourrons sortir le peuple français de la crise.