Communiqué de presse du Collectif Belaud-Argos du 29/03/2016

Logo-belaud

Communiqué de presse du Collectif Belaud-Argos du 29/03/2016

L’association L214 vient de révéler dans une vidéo un nouveau scandale affectant cette fois un abattoir des Pyrénées-Atlantiques, pourtant estampillé « bio » et « Label rouge ».

La vidéo, reprise par le journal Le Monde, montre ainsi des animaux subir des sévices cruels et de nombreux actes de maltraitance : des ovins reprennent ainsi conscience alors qu’ils sont suspendus par les pattes et vidés de leur sang quand des agneaux, à peine sevrés, sont écartelés vivants.

Cet énième scandale n’est que la triste illustration des pratiques qui se banalisent dans les abattoirs français où l’égorgement sans étourdissement préalable se généralise pour répondre aux impératifs de rentabilité et aux revendications communautaristes.

La sur-réaction du Ministre de l’Agriculture doit, elle, être relativisée car elle n’est que l’illustration d’un gouvernement acculé, qui se convainc que son agitation masquera son bilan désastreux et son abandon de l’agriculture française.

Le Front National via le Collectif Belaud-Argos, demande quant à lui l’interdiction de tout abattage sans étourdissement préalable et réitère son appel pour le respect strict des règles assurant le bien-être animal dans les abattoirs français.