Front National : nouveau local, nouvelle stratégie !

 

Inauguration local FN39

 

 

 

 

FN39 siège LonsCoincée entre une agence immobilière et une enseigne de pâtisseries orientales, la permanence du Front National a été officiellement inaugurée samedi dernier, rue Lecourbe, à Lons Le Saunier par Thibaut Monnier, chef de file du FN dans le Jura, entouré par les cadres du bureau politique.

Une inauguration sans incident avec une présence policière pour éviter tout débordement, qui a rassemblé beaucoup de sympathisants. Cette permanence a «vocation à devenir celui de tous les sympathisants du parti dans le Jura» assure Thibaut Monnier. Le FN y revendique d’ailleurs 541 adhérents. Le secrétaire fédéral a donc profité de cette occasion pour formuler des propositions concrétes.

«Cette installation, historique, marque une nouvelle étape dans le développement du FN. Cette permanence doit être un véritable outil de proximité. Elle va nous permettre de mettre en place des cycles de formations pour nos bénévoles, du soutien scolaire pour les enfants et de l’aide administrative pour les jurassiens qui en ont besoin», a-t-il glissé.

Une permanence emblématique

Thibaut Monnier a en profité pour fustiger «l’échec de l’exécutif UMPS» et railler «leur absence d’alternative crédible».

L’aménagement du territoire, les transports, le développement économique des petites entreprises et « la défense des plus fragiles de nos compatriotes » sont autant de thèmes que Thibaut Monnier souhaite aborder avec « nos compatriotes ».

Il rebondit, aussi, bien sûr, sur la crise des réfugiés, qu’il qualifie de «chaos migratoire. Il faut faire preuve d’une grande fermeté. C’est la seule politique humaine et juste».

Pour Nathalie Desseigne, conseillère régionale de Bourgogne Franche Comté «il s’agit de faire passer un message aux électeurs jurassiens». «Cette permanence est emblématique de notre volonté de placer notre département au coeur de la nouvelle grande région de demain» a-t-elle fustigé..

«La jeunesse n’est pas restée en dehors des combats électoraux récents. Ils ont souvent sollicité nos candidats », a affirmé le jeune responsable du Front National Jeunesse (FNJ), Roland Wattrin, et d’ajouter, confiant, que « 21% des conseillers régionaux patriotiques ont moins de 34 ans. Le renouvellement politique c’est le FN».

Un nouveau siège et un lieu volontairement choisi pour en finir avec «la diabolisation de notre parti», dixit un élu frontiste…

Par Pierre Esdras le 08/02/2016

Hebdo 39