Loi El Khomri : encore un passage en force au Parlement pour obéir à Bruxelles

DES MILLIERS DE JEUNES MANIFESTENT CONTRE LE FRONT NATIONAL

Communiqué de presse du Front National du 11/03/2016

L’usage du 49-3 par le gouvernement pour adopter, sans vote, la loi El Khomri, de la même manière qu’il avait déjà fait adopter la loi Macron l’année dernière, est une nouvelle illustration de la soumission du gouvernement à Bruxelles et de leur mépris commun de la Démocratie.

Ce véritable coup de force, pour faire passer une loi qui va précariser les salariés, nuire aux petites et moyennes entreprises et au final pénaliser l’emploi, doit alerter les Français sur les intérêts que servent en vérité les gouvernements successifs de l’UMP et du PS, à savoir ceux de l’Union européenne, des grands groupes et de la finance internationale.

A présent que cette décision scandaleuse du recours au 49-3 a été prise, il revient aux députés, en particulier aux députés PS, de prendre leurs responsabilités et d’assumer le rejet de ce texte en faisant tomber le gouvernement, sans quoi c’est l’ensemble des institutions démocratiques de notre pays qui en serait discrédité.