Proposition de résolution sur le gel des versements de fonds à la Turquie et l’arrêt des négociations en vue de son adhésion

UE Parlement  Strasbourg

Proposition de résolution de Sophie Montel et Florian Philippot sur le gel des versements de fonds à la Turquie et l’arrêt des négociations en vue de son adhésion (23/03/2016)

Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

A. Considérant qu’il ressort du sommet UE-Turquie du 7 mars 2016 qu’une aide supplémentaire de 3 milliards d’euros serait accordée à la Turquie jusqu’en 2018 et que l’obligation de visa serait supprimée pour les Turcs ;

B. Considérant que le commissaire européen au numérique a déclaré que l’Union européenne devait offrir une aide d’au moins 6 à 7 milliards d’euros par an à la Turquie ;

C. Considérant que le président turc exerce un chantage intolérable en menaçant « d’ouvrir les portes vers la Grèce et la Bulgarie » et de « mettre les réfugiés dans des bus » s’il n’obtient pas les fonds souhaités ;

D. Considérant que les activités déclenchées par la Turquie contre les Kurdes, le jeu trouble qu’elle joue avec le groupe « État islamique » et le non-respect de la presse (comme en atteste la détention provisoire de 92 jours de deux journalistes en raison de leur couverture d’une livraison secrète d’armes à des insurgés syriens) empêchent toute possibilité de négociation ;

1. Demande à la Commission d’interrompre les versements de fonds à la Turquie ainsi que de mettre un terme au processus de négociation à son adhésion à l’Union.