Protection des abeilles : les élus UMPS sous haute surveillance le 21 juin !

Parlement europeen

Communiqué de presse de Sylvie Goddyn, Député français au Parlement européen du 19/06/2016

Le 21 juin 2016 sera une date importante pour les abeilles. A l’Assemblée nationale, les députés français voteront en deuxième lecture pour ou contre l’interdiction des néonicotinoïdes, insecticides dont sont victimes les pollinisateurs.

Le même jour, au Parlement européen, la commission ENVI votera pour ou contre le rapport de Sylvie Goddyn. Le député européen Front National demande en effet le rejet d’une proposition irresponsable de la Commission européenne. Celle-ci veut multiplier par quatre le taux de thiaclopride dans le miel. Reprotoxique et cancérigène, ce néonicotinoïde est pourtant reconnu dangereux pour les abeilles et la santé humaine.

Déjà en octobre 2015, Sylvie Goddyn avait proposé l’interdiction du sulfoxaflor, un autre insecticide dangereux pour les abeilles. Sur consigne des élus UMPS français, les deux groupes politiques avait fait bloc contre cette proposition de bon sens, pour la seule raison qu’elle émanait du Front National.

Après avoir annoncé qu’ils bloqueraient toute initiative du Front National aux dépens même de l’intérêt général, les députés UMPS au Parlement européen oseront-ils à nouveau favoriser le désastre sanitaire et écologique sous prétexte d’esprit partisan ?

Oseront-ils étaler au grand jour leur irresponsabilité et leur schizophrénie pendant que leurs collègues nationaux soutiendront au Palais Bourbon des mesures identiques à celle de Sylvie Goddyn à Bruxelles ?

Réponse le 21 juin.

Front National