“Une centaine” de Molenbeek potentiels en France : face au réel, le diagnostic du Front National est validé

©PHOTOPQR/LE PARISIEN ; AVEC LE DISCOURS DE CLOTURE DE MARINE LE PEN  ET LES CANDIDATS DU FRONT NATIONAL D'ILE DE FRANCE POUR LES ELECTIONS DEPARTEMENTALES QUI AURONT LIEU EN MARS 2015 NICOLAS BAY PARIS LE 28/02/2015 (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree697268.jpg) [Photo via MaxPPP]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 29/03/2016

Après avoir vendu aux Français l’immigration comme une « chance » ou encore un « enrichissement culturel », pour reprendre les termes de Manuel Valls et de Fleur Pellerin, le gouvernement socialiste se voit contraint de reconnaître la situation dramatique de certains quartiers de France.

Ainsi, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a déclaré « qu’une centaine de quartiers en France » présentent « des similitudes potentielles avec Molenbeek ». Ses propos lucides lui ont valu le désaveu de nombreux dirigeants, du PS à l’UDI.

Il ne s’agit pourtant que de la vérité crue : oui, il y a bien, dans plusieurs centaines de banlieues, des jeunes islamistes qui ne jurent que par le djihad. Cette situation est le résultat de décennies de politique d’immigration massive irresponsable et de promotion du multiculturalisme.

L’État doit se montrer intransigeant face à la haine anti-française et aux revendications politico-religieuses. Le communautarisme islamique doit être combattu, cela passe notamment par la dissolution de tous les groupes islamistes radicaux qui menacent la laïcité républicaine et l’identité française, tels que l’UOIF. L’immigration massive doit être stoppée, et les délinquants et islamistes étrangers expulsés. Il en va de la sécurité de nos compatriotes !